Incubateur Belle de Mai

#Episode2 : Innovation ouverte – Mais de quoi parle-t-on ?

Innovation ouverte 370x175

Avant d’aller plus loin – il est je pense important de préciser que la politique de recherche et développement d’une entreprise ne peut reposer complétement sur un des deux paradigmes détaillés ci-dessous. Les deux sont évidemment complémentaires.

Paradigme de l’innovation fermée

Il repose sur l’idée que l’innovation provient d’une maitrise complète du processus d’innovation de l’entreprise. Concrètement, tout doit se passer en interne ; de la génération de l’idée à la réalisation technique sans oublier l’industrialisation du produit et sa distribution.
Ce paradigme peut avoir de nombreuses implications sur la culture de l’entreprise : recrutement des meilleurs profils techniques, politique protectionniste de sa propriété intellectuelle, distinction entre les départements innovation et activités core business, …

Paradigme de l’innovation ouverte

Le postulat est ici opposé ; l’innovation ouverte est en effet définie comme l’usage délibéré de savoirs interne et externe pour accélérer l’innovation au sein de l’organisation, et étendre les marchés de l’organisation pour un usage externe de l’innovation.

Cette définition proposée par Chersbrough met en valeur l’importance qu’occupent les processus et les flux de savoir intra et inters organisationnels. On parlera de flux entrants, sortants et bidirectionnels. #Episode3

Le jeu des 6 différences

Les concepts de l’innovation fermée

1. Les meilleurs talents travaillent au sein de notre entreprise.
2. Nous n’utilisons que des outils / technologies propriétaires.
3. Notre organisation maitrise la totalité du processus d’innovation ; c’est-à-dire de la phase d’idéation à la phase de distribution (voire service après-vente).
4. Si nous sommes les premiers à innover, nous serons les premiers sur le marché.
5. Plus nous aurons d’idées en interne, plus nous avancerons vite.
6. Politique protectionniste de notre propriété intellectuelle.

Les concepts de l’innovation ouverte

1. Les meilleurs ne travaillent pas forcément pour nous mais sont présents dans notre écosystème.
2. Nous sommes ouverts à exploiter des outils / technologies utilisées dans d’autres secteurs d’activités.
3. La R&D externe peut créer de la valeur ; la R&D interne permet de se l’approprier.
4. Nous n’avons pas besoin d’être à l’origine de l’innovation pour en profiter.
5. Utilisons les idées à la fois interne et externe pour aller plus vite.
6. Nous devons exploiter au mieux notre propriété intellectuelle et permettre son exploitation par des structures externes et acheter celle qui sert notre modèle économique.

Si le sujet t’intéresse, clique ici pour suivre l’actu innovation ouverte.
Mots-clés : , ,
Vous voulez savoir si votre projet entre dans le cadre de l'accompagnement de l'Incubateur Belle de Mai ?