Incubateur Belle de Mai

Interview de Laurent Henocque, dirigeant-fondateur de la société KeeeX

Laurent Henocque, Dirigeant-fondateur de la société KeeeX et Lauréat des 20 ans de l’Incubateur Belle de Mai, a été interviewé par Julia Santi. (Photo ci-dessus, Laurent reçoit son prix des mains de Marc Savasta, Délégué régional à la Recherche et à la Technologie)

Passionné de science fiction, il rêvait de devenir inventeur

Aujourd’hui à la tête de la société KeeeX, Laurent Henocque propose une solution de valeur probante universelle qui met les blockchains au service de la traçabilité des documents, processus et décisions. Ce procédé de certification embarqué a fait l’objet de 2 brevets.

KeeeX est installée dans le top 100 des sociétés blockchain les plus influentes au monde selon Rise Global

Devenir un acteur incontournable en matière de traçabilité dans les secteurs aussi divers que la logistique, le transport, la communication que la banque assurance, le luxe ou l’agro alimentaire. Le pari est gagné depuis 2015 par ce chercheur détaché par l’Université Aix-Marseille. KeeeX créée en 2014, accompagnée par l’Incubateur Belle de Mai figure parmi les 100 sociétés blockchain les plus influentes au monde selon Rise Global. Première solution Blockchain labellisée France Cybersecurity en 2018 dans un contexte de rupture industrielle où la confiance devient indispensable à la dématérialisation. La technologie brevetée KeeeX couplée ou non à la Blockchain fournit le facilitateur de la dématérialisation de processus complexes. La confiance est totale, dans des données qui restent sous le contrôle complet de leurs propriétaires et vérifiables pour l’éternité sans tiers de confiance. Laurent Henocque a de la suite dans les idées, pragmatique et visionnaire, il sait également bien s’entourer.

L’incubateur Belle de Mai initie au métier de chef d’entreprise et d’entrepreneur

Laurent se souvient de son passage à l’Incubateur Belle de Mai : « Universitaire sans réseau, j’ai sauté dans le grand bain de l’entrepreneuriat ». Un lieu de ressources et de compétences pour apprendre à s’organiser et se structurer. Répondre aux questions qui se posent au fil du développement du projet a sans doute été le plus formateur pour KeeeX en avance de phase dès l’origine. Le procédé de signature électronique universelle proposé par KeeeX ne rentrait dans aucune case, mais aujourd’hui, la donnée augmentée et les registres probants blockchain ont des applications dans tous les domaines. Le verbe « keeexer » un fichier, une image, un document devrait rapidement rentrer dans le langage courant. L’entreprise marseillaise a ainsi récemment intégré l’accélérateur ZeBox de CMA CGM à Marseille après la saison 1 du programme Cybersécurité de Thalès à Station F à Paris, avec l’Asie et les Etats Unis en ligne de mire.

Qui est vaiment Laurent ? 

Valeur clé : Respect

« Respecter les usagers, c’est leur rendre leurs données : cette « souveraineté » passe par le non pillage des données et donc par l’impossibilité de les contrefaire ». Son sens aigu de la justice et sa volonté de faire émerger depuis la France une Success Story avec une ambition mondiale sur la donnée font toute la force de son entreprise.

Passion : Science Fiction

Lire de la SF, c’est s’intéresser à la marche du monde dans toutes ses dimensions : écologique, économique, sociale, artistique, technologique, scientifique… et, de se projeter. L’anticipation est une fenêtre ouverte par d’autres sur ce futur, depuis 1984, Le meilleur des mondes, Dune… aujourd’hui Furtifs par Alain Damasio ou Ad Astra… « Comprendre une partie de ce qui se passe et s’invente avec le sentiment que nous allons droit au chaos dans un aveuglement massif ».

Hobbies : Photographie et Musique Folk

Instamatic, Olympus, Minolta aujourd’hui Lumix ou Smartphone, Laurent promène son œil avisé sur les paysages urbains et plus largement sur le monde qui l’entoure en écoutant avec délectation un chantre de la Folk : Ray LaMontagne. Il expose occasionnellement, notamment : L’Œil du crabe, collectivement avec Phocal lors de Marseille 2013 Année Européenne de la Culture, et E’Toiles, Marseille inédite la nuit en duo avec le peintre Eric Cordier à Correns.

Un rêve de gosse : Inventeur

Est-ce que le Lego, son jeu fétiche étant enfant, a orienté sa destinée, Laurent se le demande aujourd’hui. Après des études d’ingénieur, il s’attèle à une thèse en Intelligence Artificielle, cette carrière de chercheur le pousse vers une belle aventure entrepreneuriale et le mène en 2018 à devenir également « Inventeur sur brevet ». Émotion devant la concrétisation de son rêve de gosse !

Laurent Henocque avec l’équipe lors de la cérémonie de remise des prix le 2 décembre 2019 pendant la soirée des 20 ans de l’incubateur.

Étiquettes : , , ,
Vous voulez savoir si votre projet entre dans le cadre de l'accompagnement de l'Incubateur Belle de Mai ?