Pascale Bernanose, créatrice de Santé log

article
Écrit par Kunckler Florian

« Une grosse dose de travail et un poil d’intuition »

Voilà selon elle la recette du succès : Une grande famille, une vie équilibrée, beaucoup de travail et un peu d’intuition. Pascale Bernanose ne se définit pas autrement, une besogneuse, mère de 5 enfants, dont la vie s’est chargée de la lancer vers la création d’entreprise. A force de labeur, elle a forgé un nouvel outil de communication médicale. Rencontre avec la fondatrice de Santé log, une plateforme médicale 2.0, aujourd’hui première communauté de professionnels de santé.

santelog

Il y a les chefs d’entreprises passionnés. Et puis il y a ceux qui entreprennent parce qu’ils connaissent très bien leur secteur et que la vie leur en donne l’opportunité. Pascale Bernanose l’avoue sans peine : elle est de cette deuxième catégorie. Elle ne s’embarrasse pas d’une langue de bois. Elle s’est lancée à 48 ans dans la création d’entreprise, après une longue carrière de management dans l’univers de la communication scientifique, par choix de vie et par goût de la liberté.

Et c’est en se penchant sur son parcours que l’on commence à comprendre pourquoi douze business angels de tout premier plan lui ont fait confiance. « Ils étaient là au premier jour et sont toujours aujourd’hui « autour de la table », tient à préciser l’entrepreneure.

Après une grande école de commerce, elle rejoint le milieu de la communication médicale et scientifique, où elle exerce durant 20 ans, des postes à responsabilité au sein des 3 groupes leaders de l’édition, dont Elsevier, de 1998 à 2007.

Installée dans le sud de la France début 2008, Pascale Bernanose développe le concept d’une communauté, alimentée en contenus par des professionnels de santé, pour des professionnels de santé. Il s’agit d’un site web, www.santelog.com, lancé en avril 2008,  alimenté au départ, tant en auteurs, contenus et visiteurs par les revues professionnelles de l’univers Santé log – Soin à domicile et Petite Enfance – 2 revues lancées en janvier 2008.

Un projet qui convainc, une entrepreneure qui sait s’entourer

Son projet convainc un premier investisseur, associé fondateur, Daniel Zumino (HEC, Stanford) business angel professionnel reconnu, qui insuffle l’esprit web au projet, sa marque Santé log et reste aujourd’hui un accompagnateur stratégique.

Puis un second investisseur, le Dr Pierre-Emmanuel Aubert (ESCP), Président d’Angels Santé, également associé fondateur, lui fait confiance. Par la suite, 10 autres investisseurs rejoindront le projet.

La porte de l’Incubateur Belle de Mai lui est également alors ouverte, lui apportant infrastructures, accompagnement matériel et …psychologique. Une incubation plutôt courte mais dont l’entrepreneure garde un excellent souvenir. « Ce fut le foyer de mon embryon d’entreprise, là où tout a commencé. J’en suis sortie au bout de quelques mois avec le pied à l’étrier ».

Un itinéraire « à rebrousse-poil» du papier au web : « Pour créer une plateforme en ligne, j’ai décidé de commencer par le média papier. Il fallait asseoir notre légitimité, et en 2008, auprès des auteurs médecins, de notre cible de professionnels de santé, et de nos clients annonceurs du marché Santé, le format papier s’imposait. Les investissements, en France, restent encore à 90% sur les médias « traditionnels ». Mais l’idée de basculer le plus rapidement possible vers le digital était là au départ ; aujourd’hui d’ailleurs, nos deux revues sont presque totalement diffusées par voie électronique ».

Santé log : une petite révolution dans un milieu difficile

Au carrefour du web et de la santé, le concept est aujourd’hui devenu réalité, avec plus de 330 000 visiteurs et près de 9 millions de pages vues chaque mois, plus de 25.000 membres professionnels et 1.500 réseaux de santé, inscrits à la communauté. Une progression rendue difficile par une viabilité plus lente que prévue et l’ensemble des réformes du marché pharmaceutique qui ont, en particulier, considérablement réduit les budgets communication des acteurs du marché. Mais Pascale Bernanose a toujours pu compter sur ses associés, « cela a été tout au long de mon parcours un atout considérable ».

Les premières années ont été très dures, comme pour de nombreux entrepreneurs, « parfois 18 heures de travail par jour ». Mais les contreparties sont bien là : « c’est aussi une très belle aventure humaine, on apprend de personnes plus compétentes, de ceux qui ont investi dans le projet mais aussi de ceux, vos utilisateurs ou vos lecteurs, qui vous jugent au quotidien. C’est une remise en question permanente et une bonne école pour apprendre à garder son sang-froid. »

Santé log, un modèle audacieux qui porte ses fruits

Aujourd’hui Santé log en est à sa sixième année d’exercice. L’entreprise a atteint un rythme de croisière. Santé log, c’est d’abord du contenu. Des articles de fond et d’actualité rédigés par près de 60 auteurs, tous professionnels de santé. Un fond éditorial important (plus de 11.000 articles et 500 dossiers de fond) et de qualité. Les contenus sont validés par un comité, ou pour le web, par un pool de modérateurs, chargés de faire appliquer notre cahier des charges éditorial.

Le modèle économique est simple : tarif et publicité, la quasi-totalité des contenus étant en open access.

Miser sur la qualité

Pascale Bernanose envisage l’avenir avec optimisme. « Le marché Santé reste un secteur porteur, malgré les aléas que connaissent les médias traditionnels. » Pour pérenniser son activité, elle applique la recette qui a fait le succès de Santé log : « Aller toujours plus loin dans la qualité de nos publications. C’est la clé aujourd’hui : pour sortir du lot dans ce fourmillement d’informations, il faut produire des contenus à très haute valeur ajoutée. »

Et puis du travail et encore du travail.

pascalebernanose
Pascale Bernanose

×

Pour ne rien rater de nos actus, abonnez-vous à notre newsletter !