Incubateur Belle de Mai

Témoignage : entreprendre selon Loïc, chargé d’affaires

Véritable soutien pour les entrepreneurs, les chargés d’affaires sont à l’écoute des projets mais sont aussi là pour les challenger en les poussant dans leurs retranchements. Pour comprendre leur vision de l’entrepreneuriat, voici le témoignage de Loïc, chargé d’affaires à l’Incubateur depuis 2017, qui a pour mission d’accompagner les projets durant la Manufacture et durant leur incubation. Ce témoignage fait suite à l’Interview d’Anton Fert, créateur de Tchek, le scanner autonome d’inspection des véhicules.

 

Pour toi, être entrepreneur c’est quoi ?

Tu sais, on est tous entrepreneur ! Il ne faut pas oublier que l’acte d’entreprendre initialement n’est pas lié à la création d’entreprise. C’est avant tout un état d’esprit et l’envie de créer quelque chose de ses propres mains ! Pour en revenir au chef d’entreprise, on dit souvent dans le jargon que celui-ci doit maîtriser trois qualités principales : le savoir, savoir-être et savoir-faire.

Entreprendre sans être accompagné, c’est possible ?

Oui ! Bien évidemment ! Heureusement, j’ai envie de dire ! Les programmes d’accompagnement proposés par les incubateurs ou par les autres structures ne sont que des outils et des facilitateurs à la création d’entreprise ! Il ne s’agit en aucun cas d’une fin en soi… et ne conditionne en aucun cas la réussite ou non d’un projet !

Quels sont les bénéfices apportés par les structures d’accompagnement ?

Tout dépend de la structure. Chaque structure est adaptée à un certain moment du cycle de vie de l’entreprise et pour un certain type d’individus. Elles peuvent être généralistes ou spécialisées sur une verticale très précise. Au sein de l’incubateur Belle de Mai, par exemple, on va principalement chercher à consolider le projet et notamment son programme de recherche et développement pour qu’il y ait une barrière à l’entrée technologique forte. Il ne faut pas avoir peur d’être bousculé et accepter d’avoir des avis divergents du sien. Nous sommes également un des rares financeurs en ante création.

En tant que chargé d’affaires d’un incubateur, quel est ton rôle auprès des entrepreneurs incubés ?

J’essaie d’apporter un retour d’expérience. Cela fait maintenant 3 ans que j’exerce ce métier et j’ai eu la chance de voir passer énormément de projets, d’entreprises et de rencontrer pas mal d’entrepreneurs. Certains ont réussi, d’autres non. J’essaie d’apporter un regard extérieur, neutre et neuf au porteur. D’appuyer aux endroits ou cela fait mal au bon moment pour créer des messages d’alertes et que le porteur puisse si besoin corriger le tir !

Quels conseils peux-tu donner à une personne qui souhaite créer son entreprise ?

Tout d’abord, d’imaginer un projet en fonction des moyens dont on dispose. Un bon boulanger sait faire du pain. Le conseil est bateau mais énormément de porteurs nous parlent d’IA, d’algorithmes, … et ne savent pas de quoi ils parlent. Vous souhaitez vous lancer dans un projet innovant ou à minima numérique ? Formez vous ou entourez vous de personnes qui savent faire si vous ne savez pas vous même le faire.

Concernant la startup Tchek, tu as des souvenirs de leur accompagnement à nous faire partager ?

Il ne s’agit pas spécialement d’un souvenir mais plutôt d’un ressenti. Nous possédons avec Anton à la base un pedigree quasiment identique. Nous sortons de la même école d’ingénieur et sommes de la même génération. Des fois, je me dis que j’aurai pu être à sa place. Pourtant je n’aurai jamais pu faire tout ce qu’il a déjà accompli ! Il fait parti des personnes qui m’ont impressionné ! Il est toujours bienveillant, à l’écoute et sait s’entourer de personnes de confiance! Chapeau ! J’espère qu’il réussira lui et son équipe !

 

Merci pour ces réponses Loïc !

Étiquettes : , ,
Vous voulez savoir si votre projet entre dans le cadre de l'accompagnement de l'Incubateur Belle de Mai ?