Incubateur Belle de Mai

Interview de Didier Borg, dirigeant – fondateur de la société Delitoon

Didier Borg, Dirigeant-fondateur de la société Delitoon, Lauréat des 20 ans de l’Incubateur Belle de Mai, a été interviewé par Julia Santi. Sur la photo ci-dessus, Didier reçoit son prix des mains d’Eric Berton, Président d’AMU et de l’incubateur Belle de Mai à ce jour.

Rêver de bande dessinée digitale en 2006 : une vision prémonitoire

Didier Borg a fondé la plateforme Delitoon en 2011 avec la folle envie de donner accès à une bande dessinée digitale de qualité depuis n’importe quel smartphone. Ce rêve, il le démarre en 2006 après plusieurs voyages notamment en Asie et une veille de chaque instant. Devenu éditeur pour les Editions Casterman après plusieurs années au marketing du groupe Canal + puis au département Cinéma de Médiamétrie, est convaincu que son idée a de l’avenir. Aujourd’hui avec un chiffre d’affaires de près de 10 millions d’euros, Delitoon est la première plateforme BD digitale spécialisée Webtoon d’Europe, classée dans le top 5 sur le PlayStore !

L’incubateur Belle de Mai met le pied à l’étrier

La rencontre avec Morgan Dinkel, chargé d’affaires à l’incubateur national de la Belle de Mai a été déterminante. Avec de la confiance et de l’argent, les choses pouvaient enfin commencer. La mèche s’est allumée alors que les détracteurs étaient nombreux. Après la période d’incubation de 2011 à 2014, la phase reste complexe car pas d’investisseurs en vue. 2015, Didier est rejoint par un Start up studio lillois : Sparkling Partners et Kidari filiale du groupe d’Entertainment coréen Daou. La plateforme n’est pas encore rentable mais le lancement de ses propres titres en direction de l’Asie en 2008 change la donne. Le lancement d’une série hebdomadaire touche le public francophone : français, belge, suisse et québécois. Au total 150 épisodes que les lectrices et lecteurs débloquent grâce à une monnaie virtuelle. La recherche de financements se poursuit jusqu’à la récente entrée au capital de TF1 One Innovation et Finorpa, le catalogue de titres coréens et chinois s’étoffent également avec des séries japonaises.

La BD digitale faisait peur en occident !

En Corée du Sud et dans toute l’Asie, les fans de Webtoon et de mangas scrollent des contenus case à case sur leur tablettes et téléphones mobiles, il faut attendre 2015 pour que la plateforme Delitoon propose des séries et des titres exclusifs et en langue française avec en 2019, une communauté de plus de 1 000 000 inscrits. Une véritable génération de lecteurs en ligne est née. Lorsqu’on interroge Didier sur son parcours entrepreneurial, il parle d’humilité, de persévérance et de la difficulté d’être le seul à y croire pendant des années. Le choc culturel du digital a bien eu lieu, de nouveaux auteurs, de nouveaux contenus, l’aventure peut continuer.

Qui est vraiment Didier ?

Valeur clé : Persévérance

Pour devenir entrepreneur à 40 ans avec une offre digitale originale dans secteur de la BD francophone, il a fallu beaucoup de persévérance et d’humilité. Un processus de longue haleine qui a démarré par l’entrée à l’incubateur Belle de Mai pour finalement co-construire une belle entreprise avec des partenaires français et internationaux notamment sud coréen.

Passion : Musique

Ecouter toutes sortes de musique : découvrir, comprendre, aimer et partager. Didier ne se considère pas comme un expert, en fait il écoute en permanence de la musique. La révolution MP3 est passée par là. Musique live, concerts dans de petites salles comme la Cigale ou l’Elysée Montmartre, il a même participé à la naissance du Festival Rock en Seine. Noir Désir, Placebo, Muse à ses débuts, Etienne Daho et Serge Gainsbourg font partis de sa playlist. 

Hobbies : Photographie, littérature, cinéma et culture asiatique

Le noir et blanc argentique ! Il possède longtemps de quoi développer et agrandir ses tirages sur les traces de : Henri Cartier Bresson, Robert Doisneau, Jacques-Henri Lartigue, Helmut Newton et Irving Penn. Le digital arrive et il accroche beaucoup moins, il s’amuse de voir aujourd’hui le polaroïd revenir. Des auteurs comme Henry Miller, Boris Vian, Bukowski ou Louis Calaferte le captivent. Côté Ciné, il a été marqué par la nouvelle vague puis la science fiction avec la saga Star Wars. Ses 2 films cultes : Barry Lyndon et Blade Runner. Bien sûr, il voue une grande admiration à la culture asiatique, l’esthétique japonaise, cette obsession de la perfection, ce goût de l’absolu… Il retrouve tout cela dans l’art du manga !

Rêve d’enfance : Éditeur de BD

Son frère, de 7 ans son aîné, était un grand lecteur de bandes dessinées, il dévorait sans relâche tout ce qui lui passait sous le nez : Tintin, Astérix et Lucky Luke… Les années Métal Hurlant, Pilote et L’Echo des Savanes ont suivi et lui ont terriblement donné envie de poursuivre son rêve, celui de devenir un jour éditeur de BD !

Étiquettes : , ,
Vous voulez savoir si votre projet entre dans le cadre de l'accompagnement de l'Incubateur Belle de Mai ?