Incubateur Belle de Mai

Interview de Franck Avenel, Dirigeant-fondateur de la société Data Observer

Lauréat des 20 ans de l’Incubateur Belle de Mai lors de la cérémonie des 20 ans, Franck a été interviewé par Julia Santi sur son parcours et la création de Data Observer. Sur la photo ci-dessus, il reçoit son prix des mains de Daniel Sperling, adjoint au Maire de la Ville de Marseille. 

Data Observer est une île où l’inattendu devient opportunité

Le cœur de métier de la société que cogère Franck Avenel est l’exploration de données. Collecter, traiter et représenter de la donnée complexe notamment textuelle, une idée visionnaire en 2007. C’est la qualité de collecte qui permet à Data Observer de se démarquer. Cette culture de la donnée adossée au développement de ses propres algorithmes, portée par une équipe de 20 personnes, fait de Data Observer une Dream Team soudée et reconnue. Faire de l’inattendu une opportunité est leur marque de fabrique.

Le projet de la société est né lors d’une discussion dans un bar

Franck Avenel se souvient de la discussion à l’origine de la création de la société autour d’un verre, un « projet de bar » au départ ! Prodigieusement ambitieux, le projet initial était de proposer de la veille géostratégique B2B à l’échelle mondiale. Les outils d’analyse et de collecte de la Data n’existaient pas comme aujourd’hui. La rencontre avec le chargé d’affaires de l’Incubateur Belle de Mai a été décisive. Entre sciences dures et sciences molles, le projet était prometteur. « Sans le soutien humain et le support opérationnel de l’incubateur, je ne sais pas si le projet aurait abouti ». Franck compare son entreprise à une île qui aurait essuyée quelques tempêtes, amoureux de l’Ile Ouessant, la métaphore était toute trouvée. L’incubation constitue un vrai point d’ancrage pour une société innovante. Un associé le rejoint en 2010, et depuis, de Marseille à Paris en passant par Nancy, les talents de Data Observer se conjuguent dans une bonne ambiance de travail. Expérimenter librement est un maître mot, « on y va, on essaye, c’est ainsi que nous innovons le mieux ».

Mi techno, mi humain, c’est l’ADN de Data Observer

L’aventure entrepreneuriale de Franck rime avec liberté et créativité et belles rencontres. La grande richesse de Data Observer repose sur son équipe ultra complémentaire. Un socle techno solide est indispensable mais ne fait pas tout ! L’efficacité, c’est la mixité : gestionnaires, développeurs, commerciaux, chargés d’études, carto-influenceurs, veilleurs web, analystes Medias… Cette « petite » famille s’écoute et s’enrichit mutuellement. La stratégie à 3 ans est de consolider l’existant et de croître en évoluant grâce à de nouveaux partenariats stratégiques dans le traitement de la donnée. Cette année 2020 est un cap vers une nouvelle échelle. Plus de moyens avec le même ADN. L’objectif est de continuer à générer des datas « haute couture » à chaque étape (collecte, traitement, représentation) pour le compte de clients entreprises de toutes tailles. Depuis l’origine, le siège de l’entreprise est marseillais et le restera, Franck y tient beaucoup. Selon lui, « L’écosystème y est particulièrement porteur ».

 

Qui est vraiment Franck ?

Valeur clé : Créativité

C’est en avançant par petits pas que l’équipe est parvenue à relever de nombreux challenges ambitieux dans le traitement de la donnée avec des défis technologiques de taille. Ce goût de l’aventure va de pair avec la créativité, la curiosité et l’agilité et apporte une liberté indispensable au développement de l’entreprise depuis son origine.

Passion : Histoire des sciences

Du modèle mathématique à l’objet physique, Franck se passionne pour l’histoire des sciences depuis des années. Depuis sa formation initiale qui l’a amené à découvrir la physique des particules, il garde un vrai intérêt pour les grandes avancées scientifiques dans ce domaine.

Hobbies : L’île Ouessant

1 mois par an grâce à un ami originaire de cette formidable île bretonne comptant 800 âmes, Franck, et ce depuis 30 ans, parcoure les paysages lunaires aussi mystérieux que fascinants de cet îlot du bout du monde situé à l’extrême ouest de la métropole. Bateaux échoués et légendes…, tout est là pour le combler.

Rêve d’enfance : Physicien ou astrophysicien

Depuis l’enfance, ce sont les origines de l’univers qui le questionnent. La recherche en physique fondamentale comme l’astrophysique ou la physique quantique, autant de champs que Franck rêvait d’embrasser jusqu’au moment où le traitement de la donnée est devenu son cœur de métier.

Étiquettes : , , ,
Vous voulez savoir si votre projet entre dans le cadre de l'accompagnement de l'Incubateur Belle de Mai ?