Un incubateur sur la blockchain, la crypto-monnaie et les tokens?

mutation, brave, BAT, crypto-monnaie, Blockchain
Écrit par Dinkel Morgan

Je suis Morgan Dinkel, principalement chargé d’affaires à l’incubateur Belle de Mai, depuis plus de 12 ans. Au plus proche des projets, je découvre avec eux des nouvelles passions sur lesquelles je vous écris ici quelques lignes. Bonne lecture !

La crypto-monnaie, on en parle depuis 8 ans à l’incubateur Belle de Mai… notamment grâce à Laurent Henocque de KEEEX qui m’a initié au Bitcoin et à la crypto !
Mais il aura fallu attendre 2019 pour que l’on s’y mette et que nous trouvions un usage intéressant pour l’incubateur.

 Le crash test

Alors oui, comme beaucoup, on a tenté l’aventure du minage, surtout pour essayer une Proof of Concept un peu étrange car de toute façon compromise pour sa rentabilité.
En effet, ce premier essai ( très simple ) implique un raspberry pi ( un 4 2GB pour les érudits ) et un FutureBit Moonlander 2 qui, pour faire simple, est un mineur USB facile à utiliser et à faible coût. Il est conçu pour présenter, aux nouveaux utilisateurs, le monde des crypto-monnaies et de l’exploitation minière. Le Moonlander 2 est actuellement l’un des “ petits ” mineurs USB les plus puissants et les plus efficaces disponibles sur le marché, vous permettant d’exploiter des pièces ( coins ) basées sur un algorithme de scrypt comme Litecoin, à un hashrate de près de 5 MH / s avec moins de 10 watts de puissance. Les “ hardcore ” mineurs souriront les autres, je le comprends, c’est un peu du charabia ! Il faut simplement comprendre ici que les outils utilisés sont vraiment les plus low cost et les moins performants possible pour gagner des pièces de crypto-monnaies et n’ont d’utilité que de s’essayer aux sujets du minage.

Retour vers les bases de la crypto-monnaie !

À travers ces lignes, je me demande si je dois rappeler ce que sont ces crypto-monnaies, blockchain et autres mots valises mais est-ce vraiment utile tant le sujet a été exploité depuis 2017 ( le bull run de bitcoin ) ? Étant donné que je préfère le copycat à la reformulation, j’invite ceux qui ont vécu dans une grotte ces dernières années, ou qui ne se sont tout simplement pas intéressés au sujet, à lire et découvrir 3 sites web pour vous faire la main :

http://whatthefuckisethereum.com/
https://blockchaindemo.io/
https://bitcoin.org/fr/

Mais revenons à notre premier sujet, ou essai.

Play start : on commence notre exploration de la crypto-monnaie

Nous avons pu nous lancer rapidement dans le minage grâce à ce petit tutoriel.

Raspberry et mineur cryptomonnaie
Ci-dessus, Raspberry et mineur

Rien de bien terrible, quelques lignes de commandes ( linux inside ) et une inscription sur un pool de minage ( ensemble on est plus fort pour miner ), en l’occurrence https://prohashing.com/ . En 10 min, le setup est fait, en 1 minute c’est lancé ! Emballé c’est pesé !

À la fin de la journée, on attend la récompense ( ici en litecoin, LTC ) et on s’aperçoit qu’on atteint péniblement le 1 centime de dollar par jour.

Capture d’écran Prohashing sur des revenus anecdotiques en novembre 2020
Capture d’écran Prohashing sur des revenus anecdotiques en novembre 2020

Pas énorme me direz-vous ? C’est exact, mais le but ici est tout autre… aller au-delà du name dropping, passer cette barrière du nom, et surtout, vérifier la grande facilité à se lancer sur le sujet.

La POC ( Proof of Concept ) est faite, on peut aller plus loin. Mais l’investissement en cartes graphiques performantes et surtout en électricité nous empêche d’aller plus loin . Un nouveau business model aurait pu s’ériger pour l’incubateur Belle de Mai mais trop coûteux pour voir le jour. En effet, le retour sur investissement est malheureusement trop peu probable et il est maintenant certainement trop tard pour arriver sur ce marché déjà bien occupé par des acteurs qui sont en place depuis quelques années.

Malgré ce demi échec ( le minage sur cette stack n’est pas rentable face à la consommation et au ROI ), la raspberry tourne toujours quotidiennement pour miner quelques centimes / jour et émuler en parallèle nos sessions sur notre borne d’arcade made in Incubateur Belle de Mai ( le Pi4 en a sous le pied ).

Conclusion de notre essai ? Un investissement qui rapporte peu mais qui a trouvé principalement un double usage jeu vidéo / crypto grâce à retropie mais pas seulement ( j’y reviendrai dans un prochain post, 2021 sera mon essai blog ).

 Sois brave, sois BAT

Dans la foulée, ou quasiment en parallèle de ce premier essai, nous avons (re)découvert Brave et ce que l’on pensait être une arlésienne le BAT. ( NB : je n’ai plus de referral pour gagner des BAT sur les liens, donc n’allez pas croire que je cherche un cashback sur le clickage de liens ^^ ancien PAC inside ! )

Pour aller à l’essentiel ( et je pourrais en écrire des tartines ), Brave est un navigateur web qui bloque nativement les pub, trackers et cookies des sites visités. Il propose à l’utilisateur le choix de regarder des publicités pour être récompensé avec le $BAT, un jeton de crypto-monnaie basé sur Ethereum ( comme mentionné plus haut, se référer au site What the fuck is Ethereum ).

Premier sujet intéressant pour une entreprise ou un usage personnel, Brave répond à un vieux sujet du web : récompenser l’utilisateur pour regarder de la publicité, mais aussi mettre en place un lot de fonctionnalités pour la protection de la navigation !
De plus, celui-ci est basé sur le moteur chromium donc offre d’excellentes performances pour le surf sur le web et ne perdra donc pas les aficionados des gros navigateurs actuels. Cette solution permet donc une sécurité globale excellente et un “ rewarding ” pour l’utilisateur d’une petite dizaine de BAT par mois ( ~ 2 € le prix d’un pastis à Marseille ).
Mais l’utilité ne s’arrête pas là. En 2019, année de notre lancement dans l’usage de la blockchain, Brave annonçait un système d’économie dite circulaire reposant sur l’attention de l’utilisation grâce à un jeton hébergé sur Ethereum : le Basic Attention Token ( $BAT ). Destiné à pouvoir rémunérer les youtubeurs, il peut aujourd’hui servir de pourboire sur différentes plateformes comme Twitter ou même directement sur un site web type wordpress.

Banco ! Nous avons donc décidé de rendre nos assets numériques compatibles pour tenter l’expérience. Et même topo que le minage : en 10 minutes c’est bouclé ! Pour ceux que cela intéresse, il suffit de vous rendre sur https://basicattentiontoken.org/ et de suivre les tutoriels !

Bannière pour envoyer des dons par l’intermédiaire de Brave
Ci-dessus, bannière pour envoyer des dons par l’intermédiaire de Brave

Avec le navigateur brave, tout utilisateur peut nous envoyer un pourboire en visitant notre site, notre compte twitter ou notre espace YouTube.

Gérer ses cryptos actifs simplement avec Brave

Mais comment gérer les crypto actifs ? Simple, Brave vous invite à créer un compte sur https://uphold.com/en-us/

Compte qui vous permet de gérer les BAT reçus par l’intermédiaire des différents canaux de communication et qui permet de convertir les tokens reçus en Euros ou en Bitcoin.

Interface Uphold de gestion du portefeuille de dons BAT pour une valeur de plus de 70 euros à décembre 2020
Ci-dessus, interface Uphold de gestion du portefeuille de dons BAT pour une valeur de plus de 70 euros à décembre 2020

Et donc, quel bilan tire-t-on de cette création de compte ?
Tout d’abord, une activité surprenante, car peu communiquée sur nos réseaux. Nous recevons quelques BAT quotidiennement pour atteindre plus de 400 BAT sur une année soit un petit pécule de 75 euros ( un coup de pouce pour l’alimentation de notre labo de créa ).
Mais aussi, et encore une fois, la confirmation que les services autour de la blockchain deviennent de plus en plus facile à mettre en œuvre sans trop de technicité pour celui qui se donne l’énergie pour suivre quelques étapes clés ( des petits bouts de code à copier / coller bien entendu mais rien de complexe ).

Vers l’infini, et au delà du bloc

En cette année 2020, nous n’avons pas défriché davantage la blockchain mais pourtant, nous réfléchissons à l’appliquer à la signature électronique pour aller plus loin que notre “ simple ” Adobe sign ou aussi explorer davantage d’autres usages comme les microtransactions sur nos offres de conseils ou tout simplement le modèle économique de la structure avec notre propre token. Le gros avantage avec notre équipe pluridisciplinaire, c’est que nous avons pu tout faire nous même sans nous référer à un “ expert ” externe. Ce qui laisse indéniablement à penser que la technologie blockchain est en train d’atteindre sa maturité avec une petite touche de technicité qui persiste tout de même encore ! Il ne manque que quelques pas pour faire de la blockchain un outil déployable plus aisément.

Quoiqu’il en soit, il est maintenant acquis que nous allons découvrir de plus en plus de services autour de la blockchain façon no code, do it yourself ou software as a service ( SaaS ) pour installer la blockchain bien au delà de la simple transaction financière pour l’achat en e-commerce, l’investissement ou le transfert de monnaies ( paypal inside ).

Pour l’équipe de l’Incubateur Belle de Mai, reste toujours à déterminer nos besoins, nos usages et, bien entendu, découvrir la solution qui répond à notre problème. La blockchain reste encore une technologie, difficilement accessible pour les petites entreprises ou associations et doit s’émanciper du name dropping ou de la fintech pour offrir des services simples, clés en main. Il y a encore beaucoup de voies à explorer, notamment dans les assets numériques et en première ligne de mire le jeu vidéo. Qui n’a pas imaginé un système d’échanges maîtrisés de figurines telles que Pokémon ? Pour régulariser le système de loot box ou la véracité de la rareté d’un objet et sa non falsification ? Il y a plusieurs services qui se concrétisent dans le domaine notamment avec le premier à avoir mis en avant ce sujet https://www.cryptokitties.co/.

Chose urgente qui m’oblige à fermer ce post, Among Us vient d’arriver sur Switch, peut-être que l’imposteur a laissé une trace sur la blockchain ? Effectivement, on peut aller loin en réflexion sur l’usage de cette technologie…
Et n’oubliez pas de verser un don si vous avez découvert et approuvé cet article ( le picto du triangle à côté du lion depuis votre nouveau navigateur Brave ^^ ).

×

Pour ne rien rater de nos actus, abonnez-vous à notre newsletter !